Manifeste

Création 2021-2022



Drive-in musique et danse / Performance participative et interactive

Tout public 

Pièce pour 3 danseurs urbains contemporains et 1 violoncelliste
Durée : 25-30 minutes / possibilité de plusieurs sur 1 même soirée 
Conception et chorégraphie / Sara Ducat

Interprètes / Pierre Burette, Ethan Cazaux, Adelaïde Desseauve, Wissam Seddiki

Costumes / Sophie Plawczyk


 

 

CONCEPT

Les spectateurs sont invités à venir à bord de leur voiture, encerclant le plateau où se trouve les quatre artistes interprètes dont trois danseurs et un violoncelliste.

Une performance drive à 360 degrés.

Le lieu est connu seulement deux heures avant la performance.

Certains spectateurs, selon les instructions de départ données, auront un rôle important dans le déroulement de la pièce. Ils devront interagir avec les phares de leur voiture ou bien des actions mêlant le mouvement ...

Leurs actions auront un impact sur l’essence même de la pièce et le déroulement de la performance.

Les danseurs et les spectateurs seront en parfaite cohésion et à l’écoute des propositions de chacun.

Le spectateur se retrouve alors acteur de la performance le temps d’un instant.

« De par ce clair obscur, on entrevoit leur propre lumière intérieure »

PROPOS

La chorégraphe Sara Ducat s’interroge sur l’hybridation entre les arts et va rapprocher la poésie de la peinture, la photographie à la musique, la sculpture au mouvement.

« Pouvons-nous être tel que décrit Baudelaire ; Peintre en poésie, poète en peinture ? Avoir la soudaineté dans le geste, la turbulence dans la composition ? »

Supprimer l’accessoire pour ne pas nuire à la clarté de son idée.

La poésie de Baudelaire garde le souvenir des grands contrastes de Caravage (Narcisse) secrets et douloureux. Comme le photographe Albert Watson, maître du clair obscur qui capte l’énergie de la lumière, Sara souhaite avec cette jeune distribution capter la lumière de leurs jeunes énergies.

Ainsi, à la manière de Soulages et sa période «outrenoir» qui utilise la réflexion de la lumière sur les états de surface de couleur noire; cette performance fera jaillir la couleur et le brillant du plus sombre de ces âmes dansantes.

Les danseurs éclairés par des phares de voiture suggèrent le relief et la profondeur du mouvement, ajoutent une ambiance dramatique.

L’ombre dominera l’ensemble de cette création en créant des effets de contraste violents.

Comme des coups de scalpels, des traces de spatules amenés par le compositeur Matthieu Vaujour, Sara se jouera de la musique afn de sculpter les corps. La danse contemporaine viendra en images claires se heurter immédiatement, sans dégradé à la danse séquencée qu’est le Krump offrant aux spectateurs des zones d’ombres inexplorées. La trace incisive de l’archet de Pierre Burette viendra étonner la douce poésie chaotique de ces artistes éclairés.

« MANIFESTE » Proclamation destinée à attirer l’attention du public.

« MANIFESTE » se veut être un remède au dogmatisme ambiant


 

 

Ecusson Manifeste@2x.png

1/5

Retrouvez les actus de Phase 1 sur le portail Arts de la scène :