Projet Caméléon [ou comment s'envisager]

Création 2013-2014 / Version rue création 2016



Danse Contemporaine et  Installation monumentale escarpée 

Tout public / séances scolaires à partir de 5 ans

Pièce pour 4 danseurs
Durée : 1h environ
Conception et chorégraphie / Sara Ducat

Interprètes / Anaïs Barthe, Marion Castaillet, Déborah David / Céline Holzer, David Mazon Fierro

Conception et réalisation de l’installation / Sophie PlawczykCostumes / Atelier Redingote


 

 

Le caméléon au langage corporel très complexe : un animal solitaire, intolérant envers les autres, qui utilise le mécanisme du changement de couleur de façon instinctive pour communiquer.
Certains artistes, Cang Xin, photographe, et Liu Bolin, sculpteur et performer, tous deux chinois, utilisent également ce mécanisme pour questionner l’identité de chacun, les codes sociaux, se fondre ou ressortir du paysage, en se servant des éléments visuels et émotionnels environnants.
Tels des caméléons, en quête d’identité,  les vêtements considérés là comme une sorte d’emballage…

Les artistes vont tour à tour endosser divers vêtements ou uniformes. Un amusant camouflage à l'image du caméléon, où nous invitons le spectateur à s'interroger sur le poids des apparences. Les vêtements ne sont-ils pas une part intrinsèque de notre identité ?
Une pièce qui se nourrit de la mémoire et du subjectif. Un projet tout terrain qui pourra également évoluer dans la ville. Au-delà du vêtement, les artistes se fondront parmi les passants et les commerçants. Dehors l’espace urbain devient prétexte à danser, et les gestes du quotidien deviendront chemins chorégraphiques.
Une scénographie accidentée et escarpée :
Parcourue par les danseurs, elle leur offre une audace exigeante.

Note d'intention :
Interpellée par les œuvres photographiques de l’artiste Cang Xin, s’est imposée à moi le fait que nous soignons tous au jour le jour notre propre méthode de dissimulation – démarche que je pensais au départ similaire à celle du caméléon.
Créer in-situ une scénographie de l’espace, pour l’espace. Y déposer une œuvre monumentale dépourvue de toute idéalité.
Se laisser surprendre et traverser par des cheminements improvisés et réapprendre de ces/ses doutes. 

(Sara Ducat)
 

 

----------

Soutiens :

DRAC Midi Pyrénées (aide au projet 2013), Conseil Régional Midi Pyrénées (aide à la création, agrément aide à la diffusion), Conseil Général Haute Garonne (aide à la création)

Ce projet bénéficie du soutien des mécènes privés :

DOM Finances, DOM Finances Caraïbe, Technique Concept Economie et Camozzi.

Projet Accueilli en résidence par les Villes de Fenouillet, Cugnaux, Bruguières (résidence de création), Muret (résidence de création)

 

20228495_10210185338846102_109160452314670633_n
20228495_10210185338846102_109160452314670633_n

20246276_10210189232863450_2963169392277790393_n
20246276_10210189232863450_2963169392277790393_n

cameleon_157.jpg
cameleon_157.jpg

20228495_10210185338846102_109160452314670633_n
20228495_10210185338846102_109160452314670633_n

1/17